Alice Fanguet termine présentement une maîtrise sur l’auteur égyptien du Ve siècle Nonnos de Panopolis, sous la direction d’Anne-France Morand. Sa maîtrise porte sur le thème de l’immortalité dans l’épopée Les Dionysiaques, et plus précisément l’instrumentalisation du motif de l’apothéose de Dionysos chez Nonnos. Dans le cadre du thème 3 de Raison et révélation : l’héritage critique de l’Antiquité, elle poursuit une réflexion sur le lien entre l’auteur et son héros, afin de mieux comprendre Nonnos comme poète dionysiaque, notamment en se fondant sur les similitudes entre l’épopée et le roman.  Ce sujet lui permet aussi d’aborder une autre œuvre de Nonnos, « la Paraphrase de l’évangile de Jean« . Les questions d’immortalité et de définition de l’auteur sont épineuses dans ces textes qui semblent a priori contradictoires.