Doctorant en philosophie ancienne, Francis Lacroix est inscrit en cotutelle de thèse à l’Université Laval sous la direction de Jean-Marc Narbonne et à l’École Pratique des Hautes Études sous la direction de Philippe Hoffmann. Sa thèse vise à introduire, traduire et commenter le Traité 6 [IV 8], Sur la descente de l’âme dans les corps de Plotin, et tente entre autres de mettre en lumière l’apport des gnostiques dans le Plotin des premiers écrits. Il bénéficie de la bourse de soutien Charles-De Koninck pour son doctorat et obtient également la bourse FQRC le vendredi 12 mai 2017.

Francis a participé à l’élaboration du projet Raison & Révélation : l’Héritage Critique de l’Antiquité. Ses recherches actuelles portent sur la théologie comme science chez les hérésiologues des premiers siècles dans le cadre du thème 2.

Il a participé au Colloque «Reflets modernes de la démocratie athénienne» en présentant son article « Le pyrrhonisme et le phénomène«  le jeudi 6 avril à l’occasion du lancement de Figures et postures critiques en Grèce antique, numéro 22 de PHARES, revue étudiante philosophique de l’université Laval, née en 2000.