Doctorante en philosophie ancienne, Philippa Dott est inscrite en cotutelle de thèse à l’Université Laval sous la direction de Bernard Collette et à l’Université de Strasbourg sous la direction d’Anne Merker. Sa thèse porte sur la question de la rhétorique philosophique dans le Gorgias de Platon. Après avoir complété une maîtrise en philosophie sur « Le sens de l’existence dans Anna Karénine de Tolstoï » à l’Université Laval, Philippa est devenue professeure de philosophie au Cégep de Trois-Rivières et elle a également été chargée de cours à la Faculté de philosophie de l’Université de Strasbourg au premier et au deuxième cycle. Elle bénéfice du soutien de la Bourse Charles-De Koninck pour son doctorat.

 Philippa Dott participe au projet partenariat Raison & Révélation : l’Héritage Critique de l’Antiquité dirigé par Jean-Marc Narbonne en travaillant sur l’opposition nomos ­phusis dans le Gorgias dans le cadre du thème 1 sous la supervision de Bernard Collette.