Utopies, fictions et satires politiques. De l’Antiquité à l’âge classique

Cycle de 9 conférences offertes du 12 octobre 2017 au 19 avril 2018 à l’UQÀM

Dès l’Antiquité, puis ensuite à l’âge classique, se développe toute une littérature qui aborde des questions relatives à la politique au travers de récits de fiction, satires ou utopies. Le récit est alors utilisé comme un moyen d’éviter la censure dans l’analyse critique du régime en place ou du discours dominant ; comme une façon de mettre en scène des expériences philosophiques sur des sociétés imaginaires, ou encore comme une manière détournée d’éveiller l’intelligence politique du lecteur.

Participant-e-s : Jean-Marc Narbonne, Martin Voyer, Marc Angenot, Marie-Josée Lavallée, Jérôme Peer-Brie, Michel Lincourt, Ethel Groffier, Paul Dumouchel, Josiane Boulad-Ayoub

Cycle organisé conjointement par la Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique (Josiane Boulad-Ayoub) et la Chaire de recherche du Canada en Antiquité critique et modernité émergente (Jean-Marc Narbonne), le second après Liberté des Anciens\Liberté des Modernes, cycle de 3 conférences et une table ronde s’étant tenues lors de l’automne 2016.