Détenteur d’un baccalauréat en philosophie de l’université Laval où il entreprend une maîtrise, Ahmed Mahdi Benmoussa a collaboré au projet partenariat Raison et révélation : l’héritage critique de l’Antiquité en menant un recherche bibliographique sur la transmission en syriaque et en arabe de la philosophie grecque antique – les textes aristotéliciens spécialement – au monde médiéval latin.